worldvision en Haïti après le tremblement de terre

Publié le par FLOZEN

Mardi soir, 16h53, un fort tremblement de terre de 7,3 sur 9 sur l’échelle de Richter a frappé Haïti et particulièrement Port-au-Prince, la capitale, située à 20 km de l’épicentre.

3 millions de personnes sont touchées par le séisme et selon le premier ministre, le bilan dépasserait 100 000 morts pour un pays qui compte 9,8 millions d’habitants.

.POUR AIDER :  http://www.alertnet.org/thefacts/reliefresources/126348412436.htm


wvh.jpg

Des scènes apocalyptiques   Les dégâts sont sans précédent

De nombreux corps se trouvent encore sous les décombres tandis que d’autres jonchent les rues. Les recherches n’ont pas encore été organisées, ce sont donc les familles elles-mêmes qui tentent de délivrer les corps sous les décombres. La majorité des infrastructures sanitaires et de santé sont détruites laissant la population livrée à elle-même. Les habitants qui ont perdu leur maison lors de la catastrophe ont passé la nuit dehors, sans eau. Cette situation risque également d’augmenter l’insécurité de la ville.

La ville est à l’heure actuelle totalement désorganisée. Les autorités qui peinent à faire face à la situation ont demandé l’aide de la communauté internationale.

« Un tremblement de terre de cette magnitude serait préoccupant n’importe où dans le monde, mais il est extrêmement dévastateur à Haïti, où les gens sont très vulnérables du fait du mauvais état des infrastructures et de l’extrême pauvreté” dit Edward Brown, le directeur des secours de Vision du Monde aux Etats-Unis.

Cette catastrophe d’une violence jamais connue depuis 200 ans, s’ajoute à une crise alimentaire qui sévit depuis plusieurs années à Haïti, le pays les plus pauvres des Caraïbes.

Une aide humanitaire difficile à acheminer

L’acheminement de l’aide humanitaire est particulièrement difficile en raison de l’ampleur des dégâts qui ont détruits les moyens de communication et les routes.

Vision du Monde, présente à Haïti depuis 31 ans, mobilise ses 370 travailleurs humanitaires pour apporter l’aide d’urgence.

« Vision du Monde Haïti va tout d’abord distribuer des kits de première urgence aux survivants, ainsi que des biens de base comme du savon, des couverture, des bouteilles d’eau » annonce Magalie Boyer de Vision du Monde Haïti.

Parce que Haïti est régulièrement touché par ces catastrophes, Vision du Monde avait déjà stocké une aide humanitaire d’urgence comprenant des kits alimentaires, des kits d’hygiène, des containers d’eau notamment, et pouvant répondre aux besoins de 1500 familles, dans plusieurs entrepôts dans le pays. Toutefois, les difficultés d’accès et de transport ne permettent pas d’atteindre rapidement les victimes.

Vision du Monde s’apprête à faire partir un avion contenant des cargaisons  supplémentaires pour renforcer son aide d’urgence sur place. L’avion devrait atterrir à Saint Domingue (République Dominicaine), où des véhicules se tiennent prêts à acheminer l’aide en direction d’Haïti.

Commenter cet article