Ravalomanana condamné ..pourvu que cela ne provoque pas un regain d'instabilité

Publié le par FLOZEN

vu sur Afriscoop

Marc Ravalomanana, ancien président malgache (Ph : Dr)

 Un tribunal malgache a condamné le président évincé de Madagascar, Marc Ravalomanana à la prison à vie pour « complicité d’assassinat par instigation et fourniture de moyens », dans une affaire de tuerie liée à la crise du coup d’État qui l’a renversé, a appris AfriSCOOP samedi auprès de la justice.

 

La Cour Criminelle ordinaire d’Antananarivo, dans un arrêt rendu public samedi matin, a condamné Marc Ravalomanana par contumace aux travaux forcés à perpétuité. Parmi les 18 co-accusés dans ce procès, quatorze dont le général Heriniaina Roelina et le colonel Anatole Ramlamboarison ont écopé de la peine similaire.

« Chacun d’entre eux est condamné à une peine de travaux forcés pour le restant de leurs jours. Un mandat d’arrêt a été délivré », a déclaré la présidente du tribunal, Raboana Rasamison Mauricette.

Ravalomanana, qui est en exil en Afrique du Sud, avait boycotté le procès qui a débuté jeudi.

Les faits se sont produits le 7 février 2009, lorsque des manifestants partisans de Andry Rajoelina, l’actuel président de la Haute Autorité de Transition (HAT) de Madagascar ont décidé de ’’prendre’’ le palais d’Ambohitsorohitra, l’un des palais présidentiel, avec à leur tête le Premier ministre "insurrectionnel", Monja Roindefo qui vient d’être nommé quelque temps plus tôt sur la place du 13 mai au centre ville d’Antananarivo. La garde présidentielle de Ravalomanana a ouvert le feu, tuant au moins 28 personnes, en supposant comme défense que le palais d’Etat est considéré comme zone rouge et que l’on ne pouvait forcer l’entrée.

Madagascar est plongé dans une grave crise politique née en 2008 et marquée par le départ précipité de l’ex-président, Marc Ravalomana en mars 2009. Son successeur, l’ancien maire de la capitale, Andy Rajoelina peine à installer son autorité, pris qu’il est entre les desiderata de l’armée et l’ire de l’opposition. Ce verdict pourrait compliquer la tâche de l’Union africaine, qui tente de trouver une issue à la crise politique dans l’île

Publié dans Madagascar

Commenter cet article