Hubert tempête tropicale

Publié le par FLOZEN

Au moins 14 personnes ont péri à Madagascar dans le passage de la tempête tropicale Hubert, selon des responsables des services de secours. D'après eux, 32.000 autres personnes ont été affectées par ces intempéries.

La tempête a frappé la côte sud de l'île au cours de la journée de mercredi 10 mars.

 

Chaque année, la grande île de l'océan Indien est balayée par trois ou quatre grands cyclones. Fame, Ivan et Jokwe avaient tué plus de 100 personnes à Madagascar en 2008 et quelque 300.000 autres personnes avaient été sinistrées.


Extrait du quotidien madagascar Tribune  :
Quatorze morts dont 6 à Ikongo, 5 à Mananjary, 2 à Manakara et un à Ambatondrazaka ; deux disparus ; et de nombreux blessés ; 32 763 sinistrés et plus de 433 maisons détruites ; 2630 maisons inondées dont 2200 à Mananjary ; c’est là une partie d’un bilan provisoire du passage de la dépression tropicale Hubert. Car toute la journée d’hier, vendredi 12 mars, les secouristes continuaient encore à procéder à l’aide de pirogues, aux évacuations des sinistrés dans les environs de Manakara ; de nombreuses routes sont coupées et de nombreuses localités sont isolées.

Mananjary est coupée des autres grandes villes et il n’y a plus d’électricité. Des produits de première nécessité existent, notent les reportages des journalistes de la radio nationale, mais les personnes sinistrées n’ont pas d’argent et nombreux sont ceux qui sont menacés par la disette. On annonce la visite du Premier ministre Camille Vital ce samedi 13 mars à Mananjary. À Vohipeno c’est à peu près la même situation en raison des crues de la rivière Matitana.

Dans la région Alaotra Mangoro, la situation n’est guère meilleure. La route nationale 44 (Moramanga – Lac Alaotra) est coupée en plusieurs endroits et en dépit du pont Bailey qui vient d’être installé, les crues et leurs conséquences continuent d’entretenir le cauchemar des usagers de la RN 44. En tout cas, les deux grandes agglomérations du Lac Alaotra sont en grande difficulté. Ainsi le chef de la région Alaotra Mangoro lance un SOS car outre les dégâts matériels (50 maisons complètement détruites et des centaines endommagées par les fortes pluies et les vents violents), le chef de Région déclare qu’il y a 100 ha de rizières détruites par les crues et 10 000 ha autres qui sont menacées. La Région Alaotra Mangoro a distribué aux sinistrés deux tonnes de riz, du savon et d’autres consommables pour leur venir en aide. Elle appelle à davantage d’aide auprès des Travaux Publics et des services techniques centraux pour désenclaver Amparafaravola et Ambatondrazaka rapidement.

Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) a pour sa part offert 50 tonnes de riz en plus des couvertures. La dépression tropicale Hubert, qualifiée de modérée, s’est désagrégée ce vendredi matin dans le sud-est mais des pluies torrentielles et des vents violents dévastateurs continuent de sévir dans plusieurs parties de l’ancienne province de Fianarantsoa.

Publié dans Madagascar

Commenter cet article