démobilisation des enfants soldats du Népal

Publié le par FLOZEN

flags_of_Nepal.gif   8 février 2010 – source ONU centre d'actualité 

 
Un total de 268 hommes et femmes enrôlés alors qu'ils étaient mineurs par l'armée maoïste au Népal ont retrouvé la vie civile lundi après trois ans passés dans un cantonnement.

 

« La libération de ces jeunes gens n'est pas seulement un symbole pour le pays, c'est aussi une étape fondamentale pour ces jeunes hommes et femmes qui ont passé leurs années de formation dans une structure militaire sans développer les aptitudes essentielles à leur vie adulte », a déclaré la représentante du Fonds des Nations Unies pour l'enfance  dans le pays, Gillian Mellsop.

 

« Toutes les personnes concernées doivent agir maintenant et rapidement pour garantir une réintégration réussie et aider à reconstruire une société népalaise fracturée après ce long conflit », a-t-elle ajouté.

 

En tout, 2.973 mineurs ont été démobilisés de l'armée maoïste après un processus de vérification conclu par les Nations Unies en décembre 2007. 500 d'entre eux ont toujours moins de dix-huit ans aujourd'hui, et 15 ont moins de 16 ans.

 

Un autre groupe de 1.035 jeunes a été démobilisé car ils ont été recrutés après le cessez-le-feu de mai 2006 qui a mis fin à dix ans de conflit armé dans le pays. Environ un tiers de ces individus sont des femmes.

 

Les jeunes démobilisés ont à leur disposition des cours et des formations, notamment dans le domaine de la santé et à la création de petites et micro-entreprises. Ils ont douze mois à compter de leur démobilisation pour bénéficier de ces mesures offertes par le gouvernement et les Nations Unies.

 

Ces mesures sont une composante essentielle du Plan d'action signé en décembre 2009 par le gouvernement népalais, le Parti communiste du Népal (maoïste) et les Nations Unies.

 

 

Publié dans Népal-Tibet

Commenter cet article