catastrophe climatique en Mongolie

Publié le par FLOZEN

 

La Mongolie a cette année encore été victime d'un zud,qui fait suite à ceux de 1999 et de 2002.

Ainsi, des centaines de milliers d'éleveurs nomades, avec leur famille, vivant dans la plus extrême pauvreté sont menacés. Le gouvernement de la République de Mongolie a décrété l'état de catastrophe naturelle alors que plus de 3,5 millions d'animaux sont déjà morts de froid, d'épuisement ou de famine et que la neige recouvre le pays.

Dans le Soum de Bulgan, territoire mongol jumelé avec la commune de Rubrouck dans le Nord , 1 300 éleveurs ont déjà perdu 40 % des 240 000 bêtes que comptait leur cheptel et on craint d'atteindre les 70 %.

La Croix Rouge et le croissant rouge se mobilisent pour venir en aide aux sinistrés et pour recueillir des fonds : “Des milliers de familles, la plupart venant des couches les plus pauvres et les plus vulnérables des agriculteurs ont perdu tout leur bétail et leur troupeau. Ces gens sont dans un état très difficile voir critique”.

Près d’un quart de la population mongole est nomade ce qui renforce sa vulnérabilité au mauvais temps baptisé ici dzud et qui se traduit par un hiver rigoureux précédé d’un été sec.

Le mercure est ainsi descendu jusqu‘à -40 degrés dans 19 des 21 provinces du pays.

Publié dans Mongolie

Commenter cet article

Yoann Moreau 04/04/2010 16:14


Merci pour cette information importante ! Avez-vous des sites de références (liens) qui permettent d'en savoir plus ? Merci