ASMAE AU LIBAN

Publié le par FLOZEN

 L'associaiton créée apr Soeur Emmanuelle agit sur place depuis  de nombreuses années ;
témoignage issu de leur denrière newsletter :

LIBAN : restaurer le dialogue intercommunautaire

L’idéal de l’association libanaise OffreJoie tient en trois mots : pardon, respect et amour. Dans un pays meurtri par de nombreux conflits et où cohabitent plus de dix-sept communautés, l’association est un véritable pont entre les libanais. Elle réunit des jeunes de confessions et de régions différentes à travers des activités mobilisatrices et socialement utiles.

Créée pendant la guerre du Liban en 1985, l’objectif de l’association est de réunir la famille libanaise et de restaurer les liens entre les multiples confessions et régions du pays. A travers toutes ses actions, OffreJoie encourage la prise de conscience parmi les jeunes libanais de l’importance de s’impliquer au sein de leur famille et de leur communauté. Par leurs actions de réhabilitation et d’entretien des espaces communs, ils participent à l’amélioration des conditions de vie au Liban.
Aujourd’hui, c’est un réseau de près de 300 jeunes bénévoles entre 18 et 30 ans sur lequel elle s’appuie pour réaliser ses actions avec les habitants de quartiers défavorisés. Les projets sont d’ailleurs entièrement conçus et gérés par les jeunes en fonction des besoins qu’ils identifient. OffeJoie élabore aujourd’hui un projet de création de maisons de quartier et de centres pour mineurs en conflit avec la loi.

Un pays aux multiples communautés
La population du Liban est estimée à près de quatre millions d’habitants et représente une mosaïque de confessions et de communautés dont dix-sept sont reconnues par les institutions. Les douze confessions chrétiennes sont des Églises orientales, dont certaines sont rattachées à Rome (la plus nombreuse, celle des maronites, puis grecs catholiques, arméniens catholiques, syriaques catholiques, chaldéens catholiques) et d’autres ne reconnaissant pas l’autorité du pape (grecs orthodoxes, arméniens orthodoxes, chaldéens orthodoxes, syriaques monophysites). S’y ajoutent les catholiques latins et les protestants. Les musulmans, plus nombreux depuis l’installation des Palestiniens, se partagent entre sunnites et chiites, auxquels s’ajoutent des communautés syncrétiques, alaouites et druzes. On compte aussi une très petite minorité juive. Enfin, en 1994, la communauté copte a été institutionnellement reconnue comme dix-huitième communauté officielle.

                                
                   Crédit photos : OffreJoie

Le Liban a connu de 1975 à 1999 un conflit simultanément national et international. Ce conflit a en partie pris appui sur l’aspect multiconfessionnel du pays, opposant les communautés les unes aux autres et a ainsi abîmé, souvent détruit, les liens intercommunautaires. Le système politique libanais est aussi organisé selon un fonctionnement proportionnel en fonction du poids des différentes communautés religieuses. Au Liban, toute personne est définie en fonction de son appartenance communautaire.
Dans un pays à fortes résonances communautaires, OffreJoie est une des rares structures qui donne aux jeunes l’opportunité de s’investir socialement sans notion politique ou religieuse.

Le partenariat avec Asmae
Chaque année, une dizaine de colonies gratuites sont ainsi organisées pour les enfants de familles défavorisées ainsi que des chantiers de réhabilitation d’écoles, de quartiers ou de prisons. OffreJoie a également ouvert plusieurs centres d’accueil, à Beyrouth et à Tripoli entre autres, et organise régulièrement des événements mobilisateurs : fête pour les enfants, collecte de vêtements, animation de quartier, commémoration…
Asmae – Association sœur Emmanuelle est partenaire de l’association depuis 1993. Elle l’appuie dans sa structuration interne - organisation, traitement des données, orientation des programmes, recherche de financements – et participe à ses activités par le financement des colonies et l’envoi régulier de bénévoles en chantier de solidarité internationale. Ces rencontres favorisent l’échange et la diversité culturelle entre libanais et français, dans l’esprit de l’association.

Publié dans Liban

Commenter cet article